Le Gangster, le Flic et l’Assassin, la violence jouissive d’un pur polar coréen

Le cinéma coréen a connu un tournant en France ces derniers mois : fort de sa Palme d’Or, une première pour une production du pays du matin calme, Parasite a agité la critique et séduit les spectateurs, faisant de lui le plus grand succès commercial pour un film coréen en France. Et c’est sur cette dynamique que tente de s’appuyer Le Gangster, le Flic et l’Assassin, dans un tout autre genre, pour conquérir les salles françaises.

Continuer de lire « Le Gangster, le Flic et l’Assassin, la violence jouissive d’un pur polar coréen »