Butterfly Beast – Tome 1 et 2, l’amour du meurtre

Début septembre sortait dans nos contrées Butterfly Beast, un manga de Yuka Nagate sorti au Japon en 2010. La mangaka y raconte une kunoichi (une femme ninja) qui, au 17ème siècle, se fait passer pour une courtisane dans un haut lieu des plaisirs de la capitale. Son objectif : traquer et assassiner les shinobi qui se sont écarté du droit chemin.

Lire la suite « Butterfly Beast – Tome 1 et 2, l’amour du meurtre »

Boîte noire, l’insupportable mystère

Des dérangeants Captifs et Un homme idéal au nerveux Burn Out, le réalisateur Français Yann Gozlan ne cesse d’explorer le thriller pour y imprimer ses idées, avec une attirance toute particulière pour l’aspect psychologique d’un genre fourre-tout que l’on peine à définir. C’est avec Boîte Noire qu’il revient ces jours-ci, un thriller où un technicien du BEA enquête sur un crash aérien mystérieux.

Lire la suite « Boîte noire, l’insupportable mystère »

Cruella, les idées inattendues

On ne va pas se le cacher, lorsque Disney a annoncé un film centré sur Cruella avant de servir une bande-annonce indigeste qui s’inscrit dans cette pénible mouvance d’humanisation des « vilains » (et ce qu’ils et elles incarnent de pire) du cinéma, les espoirs étaient minces. Mais la curiosité l’emporte, comme toujours, et le film de Craig Gillespie montre finalement de belles choses pour réinventer ce personnage si charismatique.

Lire la suite « Cruella, les idées inattendues »

The Father, la maladie emportant le réel

Récompensé aux Oscars plus tôt dans l’année, The Father du réalisateur Français Florian Zeller est sorti en salles au mois de mai. Mais comme il n’est jamais trop tard pour parler des bons films, il est temps de dire quelques mots sur cette adaptation de la pièce de théâtre du même nom, où Anthony Hopkins et Olivia Colman se donnent la réplique dans un récit aussi glaçant que bouleversant.

Lire la suite « The Father, la maladie emportant le réel »

Sensor, la beauté est dans les détails

Maître de l’horreur, Junji Ito obtient enfin la mise en avant qu’il mérite depuis l’arrivée de Mangetsu, nouvel acteur de l’édition de mangas en France. Après l’excellent recueil d’histoires Tomie, l’éditeur s’attaque à Sensor, une superbe histoire mêlant l’horreur à la spiritualité. Fort visuellement, le manga est une œuvre majeure de l’auteur.

Lire la suite « Sensor, la beauté est dans les détails »

Minari, douceur des sentiments

Parmi les favoris des Oscars cette année se trouvait Minari, l’une des dernières productions des désormais bien connus studios A24. Il a d’ailleurs permis à Youn Yuh-jung d’obtenir l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, après plusieurs récompenses glanées par le film à Sundance et aux Golden Globes. Sorti discrètement en salles en juin dernier, il convient de revenir sur cette pépite qui mérite qu’on en parle et qu’on lui offre une attention à la hauteur de sa générosité.

Lire la suite « Minari, douceur des sentiments »