Wonder Woman, la découverte d’une nouvelle icône

Wonder Woman est un film que j’attendais énormément. D’abord plutôt méfiant compte tenu de la qualité toute relative des précédents films du « DC Extended Universe » (le très dispensable Batman v Superman, le rigolo malgré-lui Suicide Squad), le long métrage de Patty Jenkins a fini par me happer dans les affres du marketing au moyen d’une invasion sur les réseaux sociaux d’avis très positifs et d’affiches bien senties. Et au final sans être le renouveau annoncé, le film se hisse sans trop de peine tout en haut de l’univers DC au cinéma.

Continuer de lire « Wonder Woman, la découverte d’une nouvelle icône »

Jealousy Incarnate, une fable d’amour et de compassion

Jealousy Incarnate est un drama coréen réalisé par Park Shin Woo. Celui-ci s’intéresse à la société coréenne, sa pression, l’importance de l’image et la concurrence qui relèguent parfois au second plan les sentiments humains les plus profonds : l’amour et la jalousie. C’est disponible en France sur Viki.

Continuer de lire « Jealousy Incarnate, une fable d’amour et de compassion »

The Leftovers, croire pour ne pas sombrer

Ça y est, The Leftovers a connu sa conclusion. Du haut de son succès critique, la série de Damon Lindelof débutée à l’été 2014 a pris fin avec le dernier épisode de sa troisième saison diffusé il y a quelques jours sur HBO aux Etats-Unis et OCS en France. Mêlant drame et fantastique, cette série n’a cessé d’intriguer et accède avec un final magistral au rang d’immanquables. L’occasion pour moi de revenir sur ces trois saisons et ce que j’en ai retenu.

Continuer de lire « The Leftovers, croire pour ne pas sombrer »

Billet d’humeur #1 : Les films et séries de super-héros, et les attentes du lecteur de comics

On m’a déjà interrogé sur ce thème, ça fait quoi de voir toutes ces sociétés de productions hollywoodiennes marcher allègrement sur les héros que l’on affectionne tant, sacrifiés sur l’autel des dividendes ? Et c’est une question que je me suis posé. Si beaucoup de spectateurs vont voir les films issus de licences de comics Marvel ou DC avec la simple intention d’y voir un film d’action divertissant, les choses sont sensiblement différentes. C’est sur ce thème que je vais aborder ce premier billet d’humeur, une nouvelle manière pour moi de m’exprimer sur ce blog, plus librement, sur des thèmes qui m’intéressent et avec l’idée de pouvoir échanger avec vous.

Continuer de lire « Billet d’humeur #1 : Les films et séries de super-héros, et les attentes du lecteur de comics »

Sense8 – Saison 2, les sentiments font notre force

Sense8 est une série un peu particulière. Celle-ci raconte les liens invisibles qui unissent huit personnes qui n’ont rien en commun. Cette ode à l’amour et à l’Humain, créée par les sœurs Wachowski et Joseph Michael Straczynski est une des productions de Netflix qui m’ont énormément marqué. Avec cette saison 2, c’est l’aboutissement des efforts entrepris lors de sa première saison. Aboutissement car elle atteint enfin ce qu’elle recherchait : de l’optimisme, de la tolérance et de l’amour. Mais aboutissement aussi car il s’agit de la dernière saison suite à l’annulation de la série par Netflix.

Continuer de lire « Sense8 – Saison 2, les sentiments font notre force »

Dark Night – Une histoire vraie, la dépression de l’artiste

Paul Dini est un auteur référence dans l’univers de l’animation et des comics : après avoir travaillé pendant des années sur les dessins animés de Warner Bros (Tiny Toons, Animaniacs, Batman : La série animée), il a fait parler son talent de scénariste du côté des comics avec le one shot Mad Love qui introduisait le personnage de Harley Quinn, ou encore Gotham City Sirens. Ici avec Dark Night – Une histoire vraie, l’auteur dévoile sa vie dans une autobiographie qui mêle ses années de scénariste chez Warner, et l’univers de Batman qui l’a accompagné dans sa plus profonde intimité.

Continuer de lire « Dark Night – Une histoire vraie, la dépression de l’artiste »