Kingdom – Saison 2, patrie ou survie

Kingdom surprenait l’année dernière. J’en parlais peu après sa sortie, la série coréenne concoctée par l’excellent Kim Sung-hoon (à qui l’on doit les non moins bons Tunnel et Hard Day) s’affranchissait de bon nombres de codes des « zombies » pour nous plonger dans une Corée du 19ème siècle en proie à une épidémie qui ranime les morts. Les zombies d’antan étaient terrifiants, mais le réalisateur les mêlait à une vaste intrigue politique et quelques éléments de burlesque dans des combats savamment chorégraphiés.  Un mélange des genres très réussi, à tel point que la plateforme américaine nous livre cette année une deuxième saison, un fait relativement rare pour les productions coréennes qui s’en tiennent le plus souvent à des saisons uniques.

Continuer de lire « Kingdom – Saison 2, patrie ou survie »

Les Enfants du Temps, un regard sur la Terre

Your Name a marqué les esprits il y a quelques années, cette histoire enchanteresse qu’imaginait Makoto Shinkai, une histoire d’amour où deux êtres liés échangeaient leurs corps. Alors Les Enfants du Temps (ou Weathering with You) était naturellement très attendu : le nouveau film du cinéaste japonais nous emmène dans un autre monde aux accents surnaturels, mais fondamentalement proche de notre époque.

Continuer de lire « Les Enfants du Temps, un regard sur la Terre »

#Jesuislà, l’amour aux yeux des autres

#Jesuislà est le nouveau film d’Eric Lartigau, une comédie romantique pour le réalisateur qui a notamment trouvé le succès il y a quelques années avec La Famille Bélier. Récit d’un homme du Pays basque épris d’une femme vivant en Corée du Sud, le film porte un regard intéressant sur les réseaux sociaux et la question des hommes occidentaux qui imaginent trouver l’amour de l’autre côté de la planète.

Continuer de lire « #Jesuislà, l’amour aux yeux des autres »

Jojo Rabbit, les petits témoins de la guerre

Taika Waititi dans la peau de Hitler dans son dernier film en date, voilà une idée qui faisait sourire à son annonce. Derrière la moustache du cinéaste néo-zélandais se cache surtout une proposition d’une tendresse folle. Dans les yeux d’enfants endoctrinés dans les Jeunesses hitlériennes, on redécouvre la Seconde Guerre mondiale avec une innocence d’une violence terrible.

Continuer de lire « Jojo Rabbit, les petits témoins de la guerre »

Bitter Root – Tome 1, de la haine naît l’horreur

Les auteurs David F. Walker et Chuck Brown se sont alliés au dessinateur Sanford Greene pour proposer des comics atypiques : une plongée dans le Harlem des années 1920, où des monstres nés de la haine sont combattus par une famille de chasseurs de montres. Sous couvert de fantasy, Bitter Root parle de justice sociale dans un monde qui en manque cruellement.

Continuer de lire « Bitter Root – Tome 1, de la haine naît l’horreur »

1917, l’inhumanité au prisme du plan-séquence

Cinq ans après le succès de Birdman de Iñárritu aux Oscars, le réalisateur britannique Sam Mendes s’essaie lui-aussi à l’exercice du faux plan-séquence avec 1917, un film prenant place dans les tranchées de la Première Guerre mondiale. « Faux » car le plan-séquence n’est pas continu, il s’agit en réalité d’une multitude de plans-séquence qui sont ajoutés bout à bout de la manière la plus fluide possible. Un exercice compliqué dans lequel le cinéaste se plonge corps et âme, devenant même un des favoris pour la statuette hollywoodienne.

Continuer de lire « 1917, l’inhumanité au prisme du plan-séquence »