Soten no Ken – Tome 1, les origines du survivant

Ken le Survivant, ou Hokuto no Ken, a passionné toute une génération de gamin·e·s avides d’animation Japonaise à la télé. La série animée a divisé les fans entre celles et ceux qui gardent en tête la version traduite et censurée passée à la télévision, tandis que d’autres aiment l’original, à l’histoire peut-être plus sombre qu’il n’y paraît, et à l’ambiance post-apocalyptique tout à fait unique. Hokuto no Ken, c’était aussi un manga signé Buronson (à l’écriture) et Tetsuo Hara (au dessin), deux mastodontes du manga. En cette fin d’année c’est Soten no Ken qui débarque dans nos contrées, un manga créé par Tetsuo Hara et supervisé par Buronson, le célèbre duo revenant sur les origines de leur héros dans une préquelle débutée en 2001 au Japon, avant d’arriver en France en 2004 avec Panini, puis repris dans une nouvelle édition par Mangetsu cette année.

Lire la suite « Soten no Ken – Tome 1, les origines du survivant »

Bleed Them Dry, le ver est dans le fruit

Hiroshi Koizumi, Eliot Rahal (Bloodshot, Divinity) et Dike Ruan (Gung-Ho, Spider-Verse) s’essaient à un genre définitivement dans l’air du temps : le cyberpunk. Plus que cela, c’est avec une histoire de vampires que le trio s’illustre dans Bleed Them Dry, un comics des plus charmants sur lequel je tenais à poser quelques mots.

Lire la suite « Bleed Them Dry, le ver est dans le fruit »

Tout au bout du quartier, coup d’œil sur une carrière

Je découvrais récemment Panda Detective Agency, une œuvre surprenante qui montrait l’habileté avec laquelle son auteur Sawae Pump savait manier le genre fourre-tout de la « tranche de vie ». Un genre qui revient souvent sur la table, pour décrire des histoires du quotidien, des petites choses aux impacts parfois anodins, mais qui racontent des choses parfois intéressantes sur les personnages mis en scène ou la société dans laquelle ils·elles évoluent. Cette fois-ci, c’est Tout au bout du quartier, un recueil d’histoires courtes qui permet de revenir sur la carrière de l’auteur.

Lire la suite « Tout au bout du quartier, coup d’œil sur une carrière »

Butterfly Beast – Tome 1 et 2, l’amour du meurtre

Début septembre sortait dans nos contrées Butterfly Beast, un manga de Yuka Nagate sorti au Japon en 2010. La mangaka y raconte une kunoichi (une femme ninja) qui, au 17ème siècle, se fait passer pour une courtisane dans un haut lieu des plaisirs de la capitale. Son objectif : traquer et assassiner les shinobi qui se sont écarté du droit chemin.

Lire la suite « Butterfly Beast – Tome 1 et 2, l’amour du meurtre »

Sensor, la beauté est dans les détails

Maître de l’horreur, Junji Ito obtient enfin la mise en avant qu’il mérite depuis l’arrivée de Mangetsu, nouvel acteur de l’édition de mangas en France. Après l’excellent recueil d’histoires Tomie, l’éditeur s’attaque à Sensor, une superbe histoire mêlant l’horreur à la spiritualité. Fort visuellement, le manga est une œuvre majeure de l’auteur.

Lire la suite « Sensor, la beauté est dans les détails »

We only find them when they are dead – Tome 1, la théorie des dieux

Al Ewing a longtemps fait le bonheur de Marvel Comics. Les Gardiens de la Galaxie, Immortal Hulk, autant d’œuvres qu’il a abordé à sa manière et pour lesquelles il a parfois été récompensé, comme avec un GLAAD Award, qui honore les œuvres qui représentent des thématiques et personnages LGBTQ, obtenu en 2021 pour Empyre. C’est donc un vrai plaisir de pouvoir enfin découvrir son dernier grand titre, We only find them when they’re dead, imaginé en compagnie du dessinateur italien Simone Di Meo.

Lire la suite « We only find them when they are dead – Tome 1, la théorie des dieux »