Boîte noire, l’insupportable mystère

Des dérangeants Captifs et Un homme idéal au nerveux Burn Out, le réalisateur Français Yann Gozlan ne cesse d’explorer le thriller pour y imprimer ses idées, avec une attirance toute particulière pour l’aspect psychologique d’un genre fourre-tout que l’on peine à définir. C’est avec Boîte Noire qu’il revient ces jours-ci, un thriller où un technicien du BEA enquête sur un crash aérien mystérieux.

Lire la suite « Boîte noire, l’insupportable mystère »

The Father, la maladie emportant le réel

Récompensé aux Oscars plus tôt dans l’année, The Father du réalisateur Français Florian Zeller est sorti en salles au mois de mai. Mais comme il n’est jamais trop tard pour parler des bons films, il est temps de dire quelques mots sur cette adaptation de la pièce de théâtre du même nom, où Anthony Hopkins et Olivia Colman se donnent la réplique dans un récit aussi glaçant que bouleversant.

Lire la suite « The Father, la maladie emportant le réel »

Minari, douceur des sentiments

Parmi les favoris des Oscars cette année se trouvait Minari, l’une des dernières productions des désormais bien connus studios A24. Il a d’ailleurs permis à Youn Yuh-jung d’obtenir l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, après plusieurs récompenses glanées par le film à Sundance et aux Golden Globes. Sorti discrètement en salles en juin dernier, il convient de revenir sur cette pépite qui mérite qu’on en parle et qu’on lui offre une attention à la hauteur de sa générosité.

Lire la suite « Minari, douceur des sentiments »

Désigné coupable, chronique d’un scandale d’État

Curieusement discret côté promotion depuis sa sortie le 14 juillet dernier, Désigné coupable est pourtant l’un des gros succès critiques de l’année. Nommé à plusieurs récompenses aux BAFTA et Golden Globes, permettant d’ailleurs à Jodie Foster d’en gagner un, le film adapte les mémoires de Mohamedou Ould Slahi, un Mauritanien détenu au camp de Guantánamo pendant quatorze ans sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui.

Lire la suite « Désigné coupable, chronique d’un scandale d’État »

Drunk, une liberté éphémère

Plébiscité aux César et aux Oscars avec des prix de meilleur film étranger, Drunk de Thomas Vinterberg a été la sensation de l’année écoulée. Comme il faisait partie des films à l’affiche à la réouverture des cinémas en mai dernier, c’était l’occasion d’enfin se laisser séduire par ce film qui a déchaîné les passions. Et le moins que je puisse dire, c’est qu’il ne laisse pas insensible.

Lire la suite « Drunk, une liberté éphémère »

Benedetta, provocation des dogmes

En Sélection officielle au Festival de Cannes cette année, Benedetta n’a pas laissé grand monde indifférent·e. Le dernier film de Paul Verhoeven est à l’image de son cinéma : provocateur. En adaptant l’histoire de Sœur Benedetta Carlini, une Nonne du 17ème siècle condamnée et emprisonnée pour lesbianisme, le réalisateur tutoie des questions qui naviguent entre spiritualité et liberté. Un exercice difficile dans lequel il emmène Virginie Efira, plus que jamais impressionnante.

Lire la suite « Benedetta, provocation des dogmes »