The Card Counter, poker viscéral

Collaborateur de quelques uns des plus grands cinéastes (Scorsese, Pollack, Spielberg…), Paul Schrader s’est longtemps illustré à l’écriture. Mais il n’est jamais resté bien loin de la caméra, lui qui a multiplié les projets au fil des années en tant que réalisateur. Et c’est à la toute fin de 2021 que sortait son dernier film, The Card Counter, un thriller avec Oscar Isaac.

Lire la suite « The Card Counter, poker viscéral »

Spider-Man : No Way Home, une dernière étape

Bien longtemps attendu, Spider-Man : No Way Home a fait l’objet de nombreuses spéculations sur ce qu’il allait, ou devait, raconter. A la fois relance d’un univers cinématographique qui a connu une conclusion avec Avengers Endgame, et ouverture sur de nouvelles possibilités avec un multivers qui s’annonce depuis plusieurs films, le dernier épisode de la trilogie imaginée par Jon Watts avait de grandes responsabilités. Est-il à la hauteur ? Une question aux réponses multiples, que je vais tenter d’apporter ici dans une critique que j’ai volontairement repoussé, voulant dépasser la folie de la hype initiale pour se poser et prendre un peu de recul. Attention, la critique contient de nombreux spoilers.

Lire la suite « Spider-Man : No Way Home, une dernière étape »

Marché Noir, submergé par la culpabilité

Le cinéma iranien livré quelques bons moments en 2021, à tel point que ce pays qui a vu naître quelques grands cinéastes retrouve la santé dans nos salles obscures. Alors il n’est pas étonnant de voir l’année commencer avec un nouveau polar venu d’Iran, réalisé par Abbas Amini et racontant les conséquences d’une découverte macabre dans un abattoir.

Lire la suite « Marché Noir, submergé par la culpabilité »

Residue, souvenirs déchus

Pour son premier long métrage, le cinéaste américain Merawi Gerima fait le portrait de d’un quartier empreint de son histoire personnelle, planté au beau milieu de Washington D.C. dans un récit autobiographique. Il y raconte sa colère en revenant quelques années plus tard dans le quartier qui l’a vu grandir, où le fléau de la gentrification a bouleversé les vies de celles et ceux qui ont fondé le quartier.

Lire la suite « Residue, souvenirs déchus »

Mourir peut attendre, fin d’une légende

Mourir peut attendre porte plutôt bien son nom. À cause de la pandémie qui a porté un coup sévère aux cinémas, l’ultime James Bond avec Daniel Craig a été repoussé pendant plus d’un an, jusqu’à sortir enfin le mois dernier dans nos salles. Dernière aventure de l’acteur britannique dans le costume de l’agent le plus connu du monde, le film réalisé par Cary Fukunaga a la lourde tâche de conclure quinze ans d’un James Bond qui a révolutionné la licence, mais aussi de s’interroger sur sa place dans notre monde, épaulé notamment par Phoebe Waller-Bridge à l’écriture.

Lire la suite « Mourir peut attendre, fin d’une légende »

Dune, les mondes oubliés

Blockbuster le plus attendu de la seconde partie de l’année, le Dune de Denis Villeneuve s’est longtemps fait désirer. Aux aléas des polémiques, notamment lorsque le cinéaste annonçait qu’il avait fait un film de cinéma et non pas de télévision, une déclaration qui lui a valu (malheureusement) de nombreuses critiques, le film répond avec ses forces et ses faiblesses, à la hauteur de l’œuvre qu’il adapte et qu’il sait aimer, sans la singer. Un sacré moment comme le cinéaste canadien sait nous en proposer depuis bien longtemps.

Lire la suite « Dune, les mondes oubliés »