Article mis en avant

The Shameless, la femme fatale qui crevait l’écran

Sorti le 10 août 2018 sur la plateforme e-cinema.com, soit trois ans après sa nomination au Festival de Cannes en 2015 dans la catégorie « Un certain regard », The Shameless est un polar coréen réalisé par Oh Seung Uk. S’amusant avec le genre et la figure de la « femme fatale », le réalisateur nous offre un film intéressant, avec une teinte de mélancolie qui lui offre une profondeur aussi séduisante que déroutante.

Continuer de lire « The Shameless, la femme fatale qui crevait l’écran »

Publicités
Article mis en avant

Un jeu, une histoire #2 : Enterre-moi, mon amour, les jeux vidéo comme témoignages

Enterre-moi, mon amour, est un jeu vidéo disponible sur mobile (AppStore et Play Store) qui retrace le parcours d’une jeune femme fuyant la guerre, avec pour seul compagnon son mari, resté en Syrie, avec qui elle communique chaque jour via une messagerie. Si j’en parle dans cette rubrique, c’est parce que le jeu, sa portée et son exécution me font affirmer qu’il peut constituer une nouvelle référence pour un genre encore en gestation. Tant par le message qu’il porte au travers du témoignage, que par le médium du jeu vidéo qui prend là une maturité nécessaire à son affirmation.

Continuer de lire « Un jeu, une histoire #2 : Enterre-moi, mon amour, les jeux vidéo comme témoignages »

Article mis en avant

Mission: Impossible – Fallout, action et rédemption, le point culminant de la saga

Trois ans après le dernier épisode, le réalisateur Christopher McQuarrie reprend du service aux côtés de l’infatigable Tom Cruise pour proposer un sixième épisode à la célèbre saga. Mission: Impossible – Fallout, dont une bonne partie de l’action se déroule à Paris, amène le genre de l’action et son statut de référence.

Continuer de lire « Mission: Impossible – Fallout, action et rédemption, le point culminant de la saga »

Article mis en avant

Jurassic World : Fallen Kingdom, les dinosaures symboles d’une erreur

Trois ans après le très critiqué Jurassic World, le réalisateur Juan Antonio Bayona reprend la licence en mains et nous propose Jurassic World : Fallen Kingdom, un film qui se veut plus horrifique que son prédécesseur, cherchant à ne pas réitérer les mêmes erreurs d’un grand spectacle mal placé.

Continuer de lire « Jurassic World : Fallen Kingdom, les dinosaures symboles d’une erreur »