Bilan 2019, l’année où on prend le temps d’apprécier les choses

L’année 2019 s’est terminée il y a quelques jours, le débat sur la vraie date de la fin de la décennie fait rage – on sait bien qu’elle se conclura le 31 décembre 2020. Mais plutôt que ces considérations qui n’intéressent que les réseaux sociaux, c’est l’année elle-même qui sera au cœur du bilan, une année venue avec son lot d’œuvres de tous horizons qui ont su la marquer de leur empreinte.

Continuer de lire « Bilan 2019, l’année où on prend le temps d’apprécier les choses »

Parasite, un mélange des genres sur fond de lutte des classes

Longtemps cantonné au succès d’estime, porté par ses amateurs, le cinéma coréen s’est enfin vu décerner sa première Palme d’Or à Cannes, cette année. Parasite de Bong Joon Ho a parait-il convaincu le jury présidé par Iñárritu, à l’unanimité, et son arrivée en salles peu de temps après son sacre donne l’occasion de découvrir une oeuvre aussi mystérieuse que séduisante.

Continuer de lire « Parasite, un mélange des genres sur fond de lutte des classes »