The Lighthouse, l’irrémédiable folie des hommes

Robert Eggers faisait forte impression il y a quelques années avec son premier film, The Witch. Film d’épouvante que votre blogueur adoré s’est bien gardé de subir (les lecteurs les plus attentifs sont peut-être au courant de ma tolérance toute relative à l’horreur), mais il était compliqué de passer à côté de son nouveau fim, The Lighthouse, tant il a fait du bruit depuis sa projection Cannoise.

Continuer de lire « The Lighthouse, l’irrémédiable folie des hommes »