Parasite, un mélange des genres sur fond de lutte des classes

Longtemps cantonné au succès d’estime, porté par ses amateurs, le cinéma coréen s’est enfin vu décerner sa première Palme d’Or à Cannes, cette année. Parasite de Bong Joon Ho a parait-il convaincu le jury présidé par Iñárritu, à l’unanimité, et son arrivée en salles peu de temps après son sacre donne l’occasion de découvrir une oeuvre aussi mystérieuse que séduisante.

Continuer de lire « Parasite, un mélange des genres sur fond de lutte des classes »

Publicités

Okja, une satire fantastique et insolente

On a beaucoup parlé ces dernières semaines de ces fameux films produits par Netflix et retenus en sélection à Cannes. Okja est l’un d’eux. Après avoir déchaîné l’ire du Centre national du cinéma en raison de sa projection non pas en salles, mais sur la plateforme du géant américain, le film du réalisateur coréen Bong Joon Ho est enfin disponible.

Continuer de lire « Okja, une satire fantastique et insolente »