Emmelie de Forest, le charme danois

Emmelie de Forest est une chanteuse danoise née en 1993. Elle a fait ses débuts en 2013 avec le titre Only Teardrops grâce auquel elle a pu remporter le concours de l’Eurovision. Entre folk, pop plus conventionnelle et un mélange de flûte et de percussions qui lui ont permis de remporter le concours, c’est une artiste éclectique qui prouve que l’Eurovision révèle parfois des artistes intéressants.

Si l’Eurovision apparaît souvent comme un mouroir pour les artistes français qui ne sont jamais vraiment chauds à l’idée d’y aller, le concours a une toute autre importance dans les pays du nord de l’Europe. C’est le cas au Danemark où l’édition 2013 avait été suivi par 80% des téléspectateurs, des chiffres énormes qui permettent aux candidats locaux d’obtenir une attention importante.

C’est en participant à l’édition 2013 de Dansk Melodi Grand Prix que Emmelie de Forest a pu représenter son pays à l’Eurovision qui se déroulait cette année-là à Malmö en Suède. Capable de transmettre des émotions grâce à sa voix et sa prestation scénique, la jeune femme l’emporte aisément en obtenant le soutien du public charmé par une chanson pop où elle est accompagnée par un joueur de flûte et des percussionnistes, donnant un cachet particulier à une histoire de relation amoureuse en perdition. Pieds nus et sans en faire des tonnes, la beauté naturelle de la chanteuse était bienvenue dans un concours où beaucoup d’artistes rivalisent de mauvais goût pour marquer les esprits.

Force of Nature

Cette victoire va lui permettre d’enchaîner sur l’enregistrement d’un premier album. Celui-ci rencontre un certain succès au Danemark et quelques pays européens (Allemagne, Suède, Pays-Bas…) mais peine à convaincre le reste du monde. En cause un style relativement éloigné de Only Teardrops pour s’orienter vers un style pop plus convenu. A mes yeux cet album est excellent, mais la chanson qui lui a permis de remporter le concours a une certaine force que l’on ne retrouve pas dans les autres titres. Enfin, je dois avouer que des chansons comme Let it Fall, Haunted Heart ou Soldier of Love ont ce petit quelque chose qui me rendent fan de la demoiselle.

Mais ce changement de direction n’est pas particulièrement étonnant. Emmelie de Forest est une artiste éclectique qui dès son adolescence s’essayait déjà un style fondamentalement différent de ce qui lui a permis de connaître le succès : la folk, en compagnie du musicien écossais Fraser Neill qu’elle accompagnait à des festivals dès l’âge de 14 ans.

Rainmaker

Emmelie de Forest tente toutefois de revenir à ce qui a fait son succès avec le titre Rainmaker qu’elle présente au concours de l’Eurovision l’année suivante à Copenhague. Un titre intéressant mais le naturel qui faisait son charme a été perdu avec la volonté de proposer un show plus conforme à ce qui se fait à l’Eurovision, entre costume improbable et danseurs inutiles.

Elle finira enfin par assumer un changement de style avec quelques singles successifs qui sentent bon la pop tantôt joyeuse comme son dernier single, Hopscotch, sorti en 2015, ou plus sentimentale avec un Drunk Tonight que j’aime tout particulièrement où elle se met à nu -littéralement- en parlant d’une rupture douloureuse. Toutefois, il suffit de lire les commentaires sous le clip sur YouTube pour constater que ses fans ont toujours du mal, trois ans après, avec son orientation musicale…

Publicités

Donner votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s