FT Island – Where’s the truth ? Un album maîtrisé

Le groupe de rock sud-coréen FT Island sort le 18 juillet 2016 son sixième album studio nommé Where’s the truth ? Mélangeant les genres, le groupe se permet d’explorer plusieurs styles au sein d’un album de neuf titres variés mais toujours maîtrisés.

C’est la chanson Take Me Now qui a été choisie pour promouvoir cet album. Un titre à l’introduction puissante grâce à des riffs qui s’imposent face à une voix plus effacée, dans un style plus metal que d’habitude. Le rythme baisse largement avant l’explosion quand le chanteur, Lee Hongki, entame les premiers mots du refrain. Très honnêtement ce n’est à mon sens pas le meilleur titre de l’album, mais le punch de cette chanson a le mérite de marquer et rien que pour son intro, c’est un plaisir à écouter. Finalement, ça me rappelle presque des chansons de metal japonais.

Out of love

Le clip qui accompagne cette chanson est plutôt cryptique, en fait on n’y comprend pas grand chose. Il y a une petite fille qui se traîne un bouquet de fleurs en allant vers un miroir, une femme et des inconnus dans une combinaison avec un masque, une guitare qui prend feu… Je crois que je vais éviter d’essayer de comprendre.
Dans l’ensemble c’est esthétiquement plutôt réussi, l’utilisation tour à tour d’un décor aseptisé, d’une lumière rouge puis du feu lorsque la guitare (et le bouquet) s’enflamment permet de voir progresser le clip avec la chanson. Malheureusement la réalisation est à la ramasse avec une caméra qui bouge sans cesse pour donner une impression de rythme, et un montage qui n’est pas très sympathique avec les épileptiques.

Quant aux chansons qui composent le reste de l’album, j’ai particulièrement retenu Lose. Son intro presque orchestrale derrière la voix du chanteur, son rythme plutôt lent et son interlude musical au piano et au violon sont incroyables. Mélangé à des couplets et refrains plus rock, c’est un cocktail explosif qui aurait pu être utilisé comme chanson titre, et c’est de loin ma chanson préférée de l’album. Il y a aussi Out of Love qui est très réussie, avec une batterie omniprésente et des chœurs qui font monter la tension jusqu’à un refrain puissant.

We Are…

L’album contient également deux ballades qui m’ont touché, dont Stand By Me, une chanson qui se repose presque uniquement sur la voix de Hongki, accompagné d’un solo de guitare fabuleux. Enfin, je retiens We Are… qui, contrairement au reste des chansons, est jouée pratiquement intégralement au piano. Un titre touchant qui vient conclure un album de très bonne qualité.

Les autres titres de l’album comme Paparazzi ou Mask sont également très sympas, et dans l’ensemble ce sixième opus du groupe mérite d’être écouté. Avec des sonorités parfois metal, rock voire pop, les FT Island touchent à tout et réussissent à chaque fois à me plaire.

Publicités

Donner votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s