L’Âge de Glace : Les lois de l’univers, à quand la fin ?

Voilà quatorze ans que nous découvrions l’univers de L’Âge de Glace, avec ses mammouths, ses paresseux et ses tigres à dents de sabre. Un univers enchanteur et très drôle qui en est aujourd’hui à son cinquième film. Cette fois-ci titré L’Âge de Glace : Les lois de l’univers, la formule n’évolue pas et le début de la fin est déjà bien entamé pour une licence qui tourne en rond.

Par le plus grand des hasards et toujours dans le but d’enterrer son gland, Scrat se retrouve dans l’espace. Maladroit, il provoque la collision de deux planètes ce qui a pour conséquence de créer un astéroïde gigantesque qui prend la direction de la Terre. Les héros Manny et sa famille, Sid et Diego vont donc devoir trouver un moyen de détourner cet astéroïde qui pourrait bien signer leur extinction, avec l’aide de Buck, qui dit connaître une prophétie et un moyen de survivre.

Fireball

Comme d’habitude, ça commence sur la petite vie des héros. Manny le mammouth est aujourd’hui tiraillé en voyant sa fille Pêche s’être éprise d’amour pour Julian, un mammouth qui parle comme les « djeuns » à base de « chanmé » et de « reup » (qui parle comme ça, sérieusement ?) et avec qui elle souhaite se marier. Il veut qu’elle soit heureuse mais ne supporte pas de la voir indépendante. Tandis que les tigres Diego et Kira veulent avoir des enfants mais se rendent compte qu’ils font peur aux plus jeunes. De son côté le paresseux Sid est toujours à la recherche de l’amour de sa vie. Passionnant.

Mais quand une pluie de météorites s’abat sur la Terre, la belette Buck fait son apparition (pourchassé par trois dinosaures qui vont être les méchants  du film) et leur dit que s’ils ne font rien, la prophétie dit qu’un astéroïde géant va provoquer leur extinction. Et ce, dans deux jours. Ils partent alors droit vers la zone d’impact redoutée afin de trouver un moyen de dévier la trajectoire de l’astéroïde.
Sur la route, les problèmes de famille et de couple font leur apparition, Buck pense qu’un potiron est son enfant et ils vont tomber sur un peuple vieux de plusieurs centaines d’années qui survie grâce à des pierres mystérieuses. Passionnant.

Crazy in Love

Mais tout ça, ça tourne en rond. Les scénaristes étendent au maximum les relations familiales de film en film afin de pouvoir construire une suite. Nul doute que L’Âge de Glace 6 parlera des enfants de Diego et Kira. De plus, contrairement aux autres films on n’a droit à aucune nouvelle « zone », on a l’impression de revoir les mêmes scènes et mêmes paysages que le tout premier film alors que chacun des précédents avait su apporter un peu de fraîcheur. Le pire étant qu’ils auraient pu profiter de ce nouveau contexte avec l’Espace, mais en réalité cela ne concerne que dix minutes du film à tout casser. On ne voit pas non plus de nouveaux personnages, si ce n’est dans le dernier quart d’heure où l’on voit un lama prof de yoga aussi chiant qu’oubliable. Les blagues tournent autour de la démence de Buck (qui reste mon personnage préféré quand même) qui croit qu’un potiron est son enfant, et des opossums Crash et Eddie avec leur humour pipi caca qui n’a fait rire personne dans la salle.

Le problème de L’Âge de Glace est que son public a beaucoup grandi : le premier a quatorze ans, les enfants de l’époque n’en sont plus et veulent désormais voir autre chose. Faire un film enfantin n’est pas un problème, d’ailleurs le film est parfois assez drôle et l’aventure reste agréable. Mais c’est les mêmes gags, les mêmes personnages, la formule n’évolue pas. C’est possible que les enfants d’aujourd’hui adorent ce film (et encore, ma nièce s’est endormie…) mais pour les autres, ils n’y retrouveront pas la magie des précédents. Certains arrivent à concilier film pour enfant, références pour adultes et morale géniale comme Zootopie, tandis que les autres se limitent à essorer une licence jusqu’à la moelle en espérant faire rire une nouvelle génération d’enfants avec les mêmes blagues qu’il y a quatorze ans, et c’est le cas de ce cinquième, et je l’espère dernier film, L’Âge de Glace.

Publicités

2 réflexions sur “L’Âge de Glace : Les lois de l’univers, à quand la fin ?

  1. je ne suis pas du tout daccord j ai beaucoup aimer ce 5 ème et je ne vois pas en quoi c est les même blagues que dans le 1 en tout cas c est une saga qui restera a jamais dans mon choeur et j esspere voir un sixième ou ils font revenir le bébé humain du 1 en adulte et les dinosaures et faire une aventure finale epoustouflante remplis d humour mais aussi d emotion pour conclure la saga c est ce que j aimerais

    J'aime

  2. J’ai beaucoup aimé ce cinquième film même si je l’avoue le scénario est prévisible (c’est toujours heureux, puis quelque chose arrive et c’est le désastre, et finalement grâce aux héros le monde est rétablie et la fin est aussi heureuse que le début) mais il ne faut pas jeter la pierre à l’age de glace précisément, ce scénario est le même pour beaucoup de films et si on le fait autant c’est parce que ça marche ! Très honnêtement je pense que l’age de glace aura beau faire 10 ou même 20 films ça plaira toujours que ce soit aux petits qui découvrent où aux plus grands qui regardent avec nostalgie, il y aura toujours un public pour l’age de glace. La dernière fois que j’ai regardé cette saga je me suis arrêtée au 3 parce que j’étais encore très jeune et que ce n’était pas une grande du film, aujourd’hui j’ai 15 ans je suis donc toujours jeune mais j’ai pris quand même un minimum de maturité, et lorsque je suis tombée par hasard sur le DVD de l’age de glace 1 (le seul que je possède) une vague de nostalgie m’est apparue. j’ai regardé le 1 et le 2 en une soirée, le lendemain j’ai regardé le 3 et le 4 et ce matin le 5. Je me suis demandé s’il y en avait un 6 et je suis tombée sur ton article qui m’a beaucoup déçu. Tu critiques sans gène cette série qui fait rire beaucoup de personnes sauf toi apparemment, en revanche tu as effectivement raison sur un point put-être que c’est une question de nostalgie mais le 1 et le 2 m’ont fait plus rire que les autres. Cependant il y a toujours quelques moments vraiment drôle que n’importe qui peut apprécié et contrairement à ce que tu dis je trouve que l’age de glace cible plus un humour pour les adultes que pour les enfants, c’est effectivement un humour bêta et facile mais il y a quelques références faites exprès pour les adultes que j’ai bien apprécié (certainement parce que je les ai comprises…) enfin bref selon moi ce cinquième film n’est pas un raté et j’attends le 6 avec impatiente !!

    J'aime

Donner votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s