Call me by your name, une aventure romantique à la veille du désir

Réalisé par Luca Guadagnino et récompensé par l’Oscar du meilleur scénario adapté, Call me by your name parle d’innocence et d’éveil au désir, un film dans la lignée du cinéma franco-italien et de ses étés des plus séduisants.

Continuer de lire « Call me by your name, une aventure romantique à la veille du désir »

La Forme de l’eau – The Shape of Water, un véritable conte fantastique

La Forme de l’eau est un film fantastique réalisé par Guillermo del Toro, il raconte l’histoire d’une femme qui va se lier d’amour avec une curieuse créature marine sur laquelle les autorités réalisent toutes sortes d’expériences.

Continuer de lire « La Forme de l’eau – The Shape of Water, un véritable conte fantastique »

Miss Sloane, dans l’enfer des lobbys

Réalisé par John Madden, Miss Sloane invite le spectateur à découvrir un élément à la fois bien connu et obscure pour le grand public : les lobbys américains. Ces personnes dont le métier est d’influencer la politique et le vote des représentants américains est au centre des débats depuis bien longtemps. Le plus connu de tous, c’est le lobby des armes à feu qui s’attache depuis des années à empêcher toute réforme de la vente d’armes aux Etats-Unis. Et c’est de cela qu’il est question dans Miss Sloane.

Continuer de lire « Miss Sloane, dans l’enfer des lobbys »

Premier Contact, le langage pour s’ouvrir à autrui

Les films de science-fiction se multiplient et se ressemblent aussi souvent ; dès lors que l’on parle de vaisseaux spatiaux et d’extraterrestres, on sait que les débats termineront en bataille épique. Premier Contact commence à la manière d’un Independence Day : douze vaisseaux non identifiés se sont posés sur la terre, que faire ? La solution était simple dans Independence Day, trouver une solution miracle et anéantir l’envahisseur. Dans Premier Contact on s’intéresse à autre chose, comment établir un dialogue avec une espèce dont on ne connaît ni l’origine ni la langue ?

Continuer de lire « Premier Contact, le langage pour s’ouvrir à autrui »