Parasite, un mélange des genres sur fond de lutte des classes

Longtemps cantonné au succès d’estime, porté par ses amateurs, le cinéma coréen s’est enfin vu décerner sa première Palme d’Or à Cannes, cette année. Parasite de Bong Joon Ho a parait-il convaincu le jury présidé par Iñárritu, à l’unanimité, et son arrivée en salles peu de temps après son sacre donne l’occasion de découvrir une oeuvre aussi mystérieuse que séduisante.

Continuer de lire « Parasite, un mélange des genres sur fond de lutte des classes »

Publicités

[Le Vidéoclub #6] Joint Security Area, la fraternité comme un champ de mines

« Le Vidéoclub » est une chronique régulière qui revient sur des films découverts après leur sortie au cinéma en mémoire des vidéoclub qui louaient des films, remplacés depuis par la VOD, les plateformes de streaming ou encore l’achat de Blu-ray et DVD. Bénéficiant récemment d’une sortie en salles en France grâce à La Rabbia, le film de Park Chan Wook, Joint Security Area, se paie ainsi sa première grande distribution dans nos contrées, alors qu’il était depuis bien longtemps limité à un vieux DVD. Sorti initialement en 2000 en Corée du Sud, c’est le premier grand film du célèbre réalisateur à qui l’on doit Old Boy ou plus récemment Mademoiselle.

Continuer de lire « [Le Vidéoclub #6] Joint Security Area, la fraternité comme un champ de mines »

A Taxi Driver, une balade au sein de la révolte

Inspiré par l’histoire du journaliste Jürgen Hinzpeter, A Taxi Driver de Jang Hun raconte cette journée de 1980 où le régime militaire sud-coréen a réprimé dans le sang une manifestation d’étudiants dans la petite ville de Gwangju. Diffusé l’année dernière au Festival du film coréen à Paris, il est disponible depuis le 30 mars sur la plateforme E-cinema.com.

Continuer de lire « A Taxi Driver, une balade au sein de la révolte »

The Age of Shadows, résistance et faux-semblants

Sorti fin 2016 et diffusé peu de temps après au Festival du film coréen de Paris, il a fallu attendre ce mois de novembre 2017 pour voir une diffusion plus large en France pour ce film réalisé par Kim Jee Woon (J’ai rencontré le diable ; Le bon, la brute et le cinglé ; Deux sœurs ; A Bittersweet Life…) avec une diffusion sur Canal+ lors de sa semaine du cinéma coréen. Mais on ne boude pas notre plaisir tant The Age of Shadows est une réussite.

Continuer de lire « The Age of Shadows, résistance et faux-semblants »