Wanted, les dérives de la télé-réalité

Wanted est un drama coréen réalisé par Park Yong Soon. Ce thriller en seize épisodes aborde le sujet de la télé réalité, ses dérives mais également sa perception par le public.

Jung Hye In (Kim A Joong) est une actrice extrêmement célèbre en Corée. Mais un jour à la surprise de tout le monde, elle annonce sa volonté de prendre sa retraite afin de passer du temps avec son fils. Le même jour, elle reçoit un message lui disant que son enfant a été kidnappé, et que s’il elle souhaite le retrouver vivant elle devra réaliser une émission de télé réalité et y accomplir divers missions données par le ravisseur. Devant les menaces, elle n’a d’autre choix que d’accepter et s’entoure d’une équipe de production pour réaliser le show demandé par le criminel.

Course contre la montre

Les épisodes vont donc tourner autour du studio de télévision et la progression des divers missions données par le kidnappeur. Celui-ci va pousser l’équipe de production et la police à s’intéresser à différentes affaires, comme s’il souhaitait « punir » quelques personnes oubliées par les autorités. Chaque mission donnant une nouvelle preuve de vie de l’enfant, l’héroïne se démène auprès du réalisateur de l’émission de télé-réalité Shin Dong Wook (Uhm Tae Woong), la productrice Yeon Woo Shin (Park Hyo Joo) ou encore la jeune férue d’informatique Park Bo Yeon (Jun Hyo Seong) qui, soit dit en passant, est probablement le seul personnage réellement humain là-dedans. En effet tous les autres personnages inquiètent par leur pragmatisme et froideur devant une situation ubuesque qui va finir par coûter la vie de quelques personnes. L’héroïne est déterminée à retrouver son fils, tandis que les autres réalisent cette émission comme s’il ne s’agissait que de simple télévision.
Malgré cela on prend du plaisir à voir se dérouler l’enquête et la réalisation de l’émission de télévision, puisque ce qui semble être un gigantesque puzzle au départ se résout et prend peu à peu un sens intéressant : aucun personnage n’est là par hasard, chacun ayant un rôle à jouer dans cette histoire. Le scénario aurait pu tomber dans de nombreux pièges mais il les évite assez facilement, certaines situations sont parfois prévisibles mais on est la plupart du temps agréablement surpris par la tournure des événements.

Une des principales forces de Wanted est l’ambiance et la tension qui est installée très rapidement. Cela passe par des plans et éclairages qui mettent en valeur les visages des personnages, laissant transparaître leurs craintes et doutes. Toujours en ce sens, les décors aseptisés du studio de télévision et de la maison de l’actrice, deux lieux dans lesquels se déroule une bonne partie de l’action, tranchent radicalement avec l’enquête et les différentes missions qui emmènent les personnages dans des lieux sales, isolés et inquiétants. C’est deux mondes qui s’opposent, un procédé qui met l’héroïne dans une position inhabituelle et contribue largement au sentiment d’insécurité et de tension qu’elle ressent : simple mais efficace. Enfin, la bande son est somme toute assez classique avec des musiques qui appuient les scènes de suspense, mais connaît quelques bons moments lors des chansons originales à l’image de la chanson Shadow.

La face cachée de la télévision

Mais ce thriller s’intéresse principalement à la télévision et ses dérives : le criminel utilise celle-ci pour arriver à ses fins tout en exploitant une actrice extrêmement populaire, dans une émission de télé-réalité morbide. Le public est directement impliqué dans le processus puisqu’il pose comme condition un taux d’audience minimum de 20%, en dessous duquel il fera du mal à l’enfant de l’actrice. Mais au-delà des actes du kidnappeur, le drama dépeint une industrie où les différents intérêts s’entrechoquent, avec d’un côté les financiers qui voient dans cette émission une formidable occasion de faire le buzz, et de l’autre un producteur-réalisateur qui se verrait bien faire un retour fracassant en participant à cette émission improbable. Difficile donc d’avoir beaucoup d’affection pour tous ces personnages puisque le monde de la télé n’est montré que comme un ensemble d’opportunistes véreux, mis à part un ou deux personnages qui font preuve d’un peu d’humanité au milieu de toutes ces horreurs. Mais c’est le but recherché par le réalisateur de ce drama et le propos même de l’histoire : lorsque l’occasion de créer l’émission de télé-réalité parfaite se présente, chacun en profite pour cultiver ses intérêts.
Et c’est bien tout l’intérêt de cette histoire, qui est non seulement très bien menée et conserve une cohérence et intensité sans faille, mais en plus utilise tous les outils des médias actuels (télé-réalité, réseaux sociaux, rumeurs) pour raconter ce qui n’est au départ qu’un « banal » kidnapping.

J’ai commencé à regarder ce drama après avoir été intrigué par le synopsis et je n’ai pas été déçu. Bien qu’il n’ai pas eu un énorme succès en Corée du Sud il recèle de nombreuses qualités, tant scénaristiques qu’en terme de réalisation. Le drama capte parfaitement les problématiques liées à la télé-réalité et l’utilisation que l’on fait des réseaux sociaux, et porté par de très bons acteurs Wanted se place sans trop de problème parmi les séries et dramas que j’ai le plus aimé cette année.

Publicités

Donner votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s