Article mis en avant

Drunk, une liberté éphémère

Plébiscité aux César et aux Oscars avec des prix de meilleur film étranger, Drunk de Thomas Vinterberg a été la sensation de l’année écoulée. Comme il faisait partie des films à l’affiche à la réouverture des cinémas en mai dernier, c’était l’occasion d’enfin se laisser séduire par ce film qui a déchaîné les passions. Et le moins que je puisse dire, c’est qu’il ne laisse pas insensible.

Continuer de lire « Drunk, une liberté éphémère »
Article mis en avant

Benedetta, provocation des dogmes

En Sélection officielle au Festival de Cannes cette année, Benedetta n’a pas laissé grand monde indifférent·e. Le dernier film de Paul Verhoeven est à l’image de son cinéma : provocateur. En adaptant l’histoire de Sœur Benedetta Carlini, une Nonne du 17ème siècle condamnée et emprisonnée pour lesbianisme, le réalisateur tutoie des questions qui naviguent entre spiritualité et liberté. Un exercice difficile dans lequel il emmène Virginie Efira, plus que jamais impressionnante.

Continuer de lire « Benedetta, provocation des dogmes »

Sound of Metal, un besoin de renaître

Dans la petite liste des Oscars cette année, il y avait Sound of Metal. Le long métrage de Darius Marder qui a permis à son ingénieur du son Français, Nicolas Becker, de repartir avec une statuette, sort enfin cette semaine après avoir été repoussé à cause de la deuxième fermeture des cinémas en fin d’année dernière. Mené par un grand Riz Ahmed, le film met la lumière sur la communauté des sourd·e·s et malentendant·e·s, trop peu représentée au cinéma. En bonus, en fin de critique, quelques mots de Riz Ahmed que j’ai pu interroger en décembre dernier lors de la promotion du film avant sa nomination aux Oscars et le report du film.

Continuer de lire « Sound of Metal, un besoin de renaître »

Slalom, l’emprise de l’autre

Nous y voilà, enfin. Les cinémas rouvrent ce 19 mai et avec eux beaucoup de films dont la distribution a été sabrée en cours de route, ou d’autres qui ont dû reporter leur sortie initiale. Parmi ces derniers il y a Slalom, le premier long métrage de Charlène Favier. Celle qui était dans le milieu du sport à l’adolescence raconte ici un film qu’elle dit « irrigué de [son] histoire personnelle », tentant de briser l’omerta sur le harcèlement sexuel dans le sport, n’en déplaise à certains dirigeants sportifs et politiques. A quelques jours enfin de la sortie du film qui était dans la sélection officielle 2020 du Festival de Cannes, c’est le moment d’en parler.

Continuer de lire « Slalom, l’emprise de l’autre »

Judas and the Black Messiah, dignité et révolution

La cérémonie des Oscars 2021 vient tout juste de se dérouler, suscitant assez peu d’intérêt tant il est difficile chacun·e de s’intéresser à des films qui n’ont une fenêtre de sortie que très incertaine dans nos contrées. Mais comme le gouvernement ne cesse de piétiner la culture en ne lui accordant aucune perspective, certain·e·s font le choix de se passer des salles obscures et de finalement sortir leur film par d’autres moyens. C’est le cas de l’un des films primés, Judas and the Black Messiah de Shaka King, avec l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Daniel Kaluuya, qui a profité d’une sortie ces jours-ci sur Canal+ et en VOD.

Continuer de lire « Judas and the Black Messiah, dignité et révolution »

Shanghai Red, vengeance des oubliées

Christopher Sebela et le dessinateur Joshua Hixson se sont associé en 2018 pour créer Shanghai Red, sorte de polar aux relents de western qui raconte la quête de vengeance d’une femme vendue à un navire. Saisissant, le comics s’est enfin frayé un chemin dans nos contrées avec une sortie prévue pour le 21 avril aux éditions Hi Comics.

Continuer de lire « Shanghai Red, vengeance des oubliées »