500 mètres sous Terre, un rêve abattu

Kim Ji-hoon a eu son petit moment de gloire il y a dix ans avec The Tower, un film catastrophe somme toute sympathique dans lequel un gratte ciel, le soir de noël, s’embrasait. Sans révolutionner un genre déjà bien éprouvé, le cinéaste avait le mérite d’offrir une maîtrise totale sur sa mise en scène, bien accompagné par des acteur·ice·s de qualité (je pense évidemment à Son Ye-jin, quelle actrice !). Alors qu’il s’est fait plutôt discret suite à cela, le revoilà de retour avec 500 mètres sous Terre (ou Sinkhole), encore un film catastrophe mais en l’abordant dans le sens inverse : il ne faut pas ici descendre d’une tour en flammes, mais s’échapper d’un trou de 500 mètres dans lequel est tombé un immeuble résidentiel. Le film est sorti depuis peu en France en DVD, Blu-ray et VOD.

Lire la suite « 500 mètres sous Terre, un rêve abattu »

Butterfly Beast II – Tomes 3, 4 et 5, violences religieuses et rêve de liberté

Depuis ses débuts, Butterfly Beast s’est illustré pour la beauté de ses planches, l’élégance de son trait et la force émotionnelle de la quête vengeresse dans laquelle s’est lancée Ocho, une assassine qui dissimule ses activités sous l’identité d’une courtisane. Deux premiers mangas étaient sortis l’année dernière, mais c’est vraiment avec les deux premiers tomes de la suite intitulée Butterfly Beast II (série en cinq tomes) que l’autrice Yuka Nagate a montré tout l’étendu de son talent. Et très clairement, ces trois derniers tomes qui clôturent cette deuxième série Butterfly Beast maintiennent jusqu’au bout l’exigence de qualité propre à la mangaka.

Lire la suite « Butterfly Beast II – Tomes 3, 4 et 5, violences religieuses et rêve de liberté »

Wild Men, tout lâcher pour l’aventure

Pour finir ce mois d’août, c’est un film danois qui débarque dans nos salles. Le Wild Men de Thomas Daneskov est un film parfaitement ancré dans l’actualité : à l’heure où beaucoup de personnes se posent des questions sur le sens de leur travail, sur la société et sur leur manière de vivre, le cinéaste imagine Martin, un homme sans histoire, qui plaque tout pour vivre dans la nature comme un de ses ancêtres viking.

Lire la suite « Wild Men, tout lâcher pour l’aventure »

Spencer, la royauté est une erreur

La vie de Diana fascine autant qu’elle émeut, c’est une femme qui a su capitaliser sur une image de proximité avec son peuple, au bout d’une vie tumultueuse où elle était déchirée entre ses propres désirs et la vie au sein d’une famille royale qui voulait la façonner autrement. Victime d’un système et d’une famille où les apparences comptent plus que les idées, « Lady Di » reste encore aujourd’hui le symbole d’une volonté de s’échapper, de vivre sa vie et de s’assumer. Pablo Larraín, à qui l’on doit déjà l’excellent Jackie, continue ses portraits de femmes de pouvoir avec le film Spencer, sorti en janvier dernier sur Amazon Prime Video.

Lire la suite « Spencer, la royauté est une erreur »

Butterfly Beast II – Tomes 1 et 2, dans le cœur d’Ocho

Quelques mois après le manga Butterfly Beast qui s’était terminé en deux tomes, la suite arrive dans une nouvelle série qui devrait, elle, se tenir en cinq tomes. On y retrouve la même héroïne, Ocho, chasseuse de shinobis qui sont passés du mauvais côté et qui déshonorent leur fonction autrefois officielle. J’ai été conquis par la première série, et je ne vous cache pas que j’attendais avec impatience cette suite.

Lire la suite « Butterfly Beast II – Tomes 1 et 2, dans le cœur d’Ocho »

Vanishing, l’horreur n’a pas de frontière

Sorti la semaine dernière au cinéma en Corée et dès ce mardi 5 avril sur Canal+ en France, Vanishing est un film réalisé par Denis Dercourt, intégralement tourné en Corée du Sud avec un casting coréen, à l’exception de Olga Kurylenko qui y incarne une scientifique française plongée dans une enquête de meurtre à Séoul. Adapté du roman Les Disparues de Shanghai de Peter May, le film met en scène également Yoo Yeon-seok (Hospital Playlist).

Lire la suite « Vanishing, l’horreur n’a pas de frontière »