Traque à Boston, tragédie au Marathon

Plutôt méfiant au premier abord tant l’idée de faire un film sur un événement aussi récent ne me semblait pas très opportun, j’ai quand même été voir Traque à Boston. Réalisé par Peter Berg, le film porte sur le double attentat qui a eu lieu lors du Marathon de Boston en 2013.

Le policier Tommy Saunders (Mark Wahlberg) est envoyé par son commissaire (John Goodman) sur le Marathon de Boston en 2013, dans l’équipe destinée à sécuriser la ligne d’arrivée. Mais alors que la journée devait être belle pour toute la ville, l’événement tourne au drame : deux bombes explosent, les victimes sont nombreuses. Se lance alors une traque dans toute la ville, à la recherche des deux coupables qui ont rapidement été identifiés.

TraqueàBostonCritique (1).jpg

Un événement tragique en toile de fond

Le danger avec ce type de film, c’est de tomber dans le pathos, la démagogie et le patriotisme à outrance. D’ailleurs, avec son titre anglais (« Patriots Day ») le réalisateur annonçait déjà la couleur. Finalement, il se révèle plus intéressant que je ne l’imaginais avec un premier tiers qui se focalise essentiellement sur les différents acteurs de cette journée : les policiers, quelques participants au marathon mais aussi les terroristes. Les quelques heures qui précédent l’attentat se révèlent être les meilleures séquences du film, puisqu’elles offrent un regard plus humain sur une situation qui fait ressortir le pire de l’humanité.
A côté du policier incarné par Mark Wahlberg, terriblement antipathique et de son chef interprété par un John Goodman décevant, on retrouve un certain nombre de personnes dont la vie est bouleversée ce jour-là, que cela soit par leur présence sur les lieux ou par les conséquences de l’attentat dans les jours qui suivront. Cette facette du film est la plus réussie à mes yeux, tant certaines scènes parviennent à prendre aux tripes.
Mais à côté on a surtout droit à une très longue séquence sur la traque (et le titre français du film ne s’y est pas trompé), qui a été vécue par des millions de personne en direct et qui est retranscrite ici avec des images d’archive et une mise en scène classique des films d’action. Rien de très nouveau ni de très passionnant, mais c’est fait avec suffisamment de maîtrise pour entrer dans la case des bons films d’action.

J’ai toutefois été mal à l’aise lors des séquences faisant suite à la détonation des bombes pendant le marathon : ces scènes de guerre où l’on voit de nombreux personnes sévèrement blessées, certains décédées, est difficile à regarder. Si je n’ai pas de problème lié à la violence dans les films de guerre, ce genre de scène fait écho à une réalité très proche (l’attentat ayant eu lieu en 2013) et renvoie à des images que l’on a tous vu à la télé. Plutôt que la violence montrée, c’est surtout cet arrière goût de voyeurisme qui m’a écœuré, comme si le réalisateur voulait simplement choquer pour donner plus d’impact à son film. La scène de l’attentat aurait pu être traitée plus humblement et discrètement, sans tomber dans la surenchère d’hémoglobine avec des images de corps mutilés.

Un film d’action parmi d’autres

L’autre danger de ce genre de film, c’est aussi d’appeler à des sentiments de haine très profonds et une stigmatisation latente. Je constate toutefois avec surprise que, malgré son titre, le film ne tombe pas trop dans les nombreux pièges qui s’offraient à lui et prend suffisamment de hauteur avec l’événement en question pour ne pas devenir une parodie de cinéma. Il se paie même le luxe d’offrir une morale convenue, mais intéressante.
Finalement là où Traque à Boston se révèle totalement dispensable, c’est par son manque d’idée. Plus les scènes passaient et plus j’avais l’impression que le réalisateur Peter Berg a regardé des dizaines de grands classiques du film d’action, y a sélectionné des éléments qui fonctionnent bien, et les as ajoutés de manière désordonnée dans un film sur fond d’un événement qui a ému tout un pays en comptant essentiellement sur la grande affiche « histoire vraie » pour toucher le spectateur.

Sans grand génie, Traque à Boston est un film d’action relativement moyen qui, mis à part quelques scènes n’offre rien de bien mémorable. Il évite toutefois les pièges à lui, malgré une scène qui m’a dérangé, et ne tombe jamais trop dans la caricature de patriotisme que l’on pouvait attendre.

Publicités

Donner votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s