I.O.I – Whatta Man, un classique soul au prisme de la K-Pop

Le groupe I.O.I, composé suite à l’émission de télévision Produce 101, continue sa route en proposant cette fois-ci en formation réduite (elles ne sont en effet ici que sept contre onze au départ) un remake pop d’une chanson de soul américaine.

Lorsque j’ai entendu dire qu’un girls band coréen allait s’attaquer à la chanson What a man de Linda Lyndell, j’étais pour le moins dubitatif. Ce classique de la musique soul est non seulement un titre qui a déjà été massacré par Salt-N-Pepa dans les années 1990 en oubliant toute la classe qu’inspire cette chanson, mais en plus je craignais de voir les filles de I.O.I proposer une simple reprise sans âme ni rien lui apporter d’intéressant. Mais ayant été très séduit par ce groupe à la Kcon à Paris début juin, j’étais curieux de voir ce que ça allait donner. D’autant plus que le concept visuel m’a intrigué lorsqu’elles ont pris l’apparence de Sia à l’occasion d’une photo teaser assez improbable.

Une chorégraphie comme point central

On le remarque de suite, le visuel rappelant la chanteuse Sia a été abandonné en cours de route et c’est probablement pour le mieux. Le clip nous conte l’histoire d’une jeune femme qui, mal considérée par ce qui semble être son petit ami lors d’un déjeuner dans un restaurant, est coachée par ses amies pour devenir encore plus belle et séduisante. Il n’y a pas grand chose à dire de plus, le « scénario » du clip est rapidement délaissé au profit de très nombreuses scènes de danse. Tout cela se conclut par ailleurs sur une scène qui ferait rêver n’importe quel publicitaire de chez L’Oréal.

IOIWhattaman

La chorégraphie, créée par Chungha et qui apparaît véritablement comme l’élément important de ce clip, est à l’image de l’instrumentale : plutôt puissante et montre une facette déterminée des demoiselles, qui entre deux séances de coaching de la jeune amoureuse, dansent dans le restaurant et devant un fond rouge dans des tenues plutôt suggestives. Un style nouveau et plutôt surprenant (pour quelqu’un comme moi qui ne suit pas vraiment le groupe) après les avoir vues en tenues de lycéennes lors d’un concert. Un changement plutôt bienvenue sans qu’il verse dans la provocation à outrance, malgré des tenues en cuir. Il ne faut de toute manière pas se leurrer, les tenues dites « cute » ou « sexy » ont toutes le même objectif, séduire une partie du public.
La force et détermination que l’on voit à l’image se retrouve donc également dans la chanson avec une instrumentale agressive et un rythme relativement décousu. Ce qui semble un peu brouillon au premier abord rend finalement largement service au refrain en accentuant sa proéminence sur le reste du titre.

La reprise d’un sample

Là où les Salt-N-Pepa avaient piétiné la chanson originale, les I.O.I font preuve de retenue et n’ont finalement reprises qu’un sample, le refrain. On retrouve les « whatta man » successifs mais une instrumentale qui s’éloigne de la chanson d’origine, ainsi que des couplets originaux bien que l’on retrouve quelques éléments de la chanson de Linda Lyndell. Ainsi le célèbre refrain est entouré d’une musique orienté pop, utilisant à la fois les capacités vocales de certaines membres au moyen de notes aiguës et d’un rap sympathique.

Sans aller révolutionner le petit monde de la K-Pop, les I.O.I proposent une reprise originale et sympa de la chanson de Linda Lyndell. Si je regrette que le clip soit assez peu intéressant, la chanson est quant à elle particulièrement addictive et me restera en tête pendant un bon bout de temps.

Publicités

Donner votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s