The Discovery, la vie après la mort

Que ferions-nous si nous savions ce qu’il y a après la mort ? Voilà le postulat de The Discovery, sorti sur Netflix le 31 mars 2017 après avoir été présenté au Festival de Sundance au début de l’année. Dans ce récit de science-fiction réalisé par Charlie McDowell, on suit quelques personnes autour d’un rêve devenu réalité pour un scientifique téméraire : découvrir ce qu’il y a après la mort.

Alors que le scientifique Thomas Harbor (Robert Redford) a découvert et révélé l’existence d’une vie après la mort, des millions de personnes se suicident. Son fils Will (Jason Segel) tombe amoureux de Isla (Rooney Mara), une jeune femme suicidaire qui accepte de se soumettre aux expériences du scientifique : c’est le début d’une aventure pour la vie, la mort, qui mettra en jeu les croyances et les peurs des personnes.

TheDiscoveryCritique (2).jpg

A Fancy Place to Cry

L’idée d’une vie après la mort alimente tous les fantasmes : religieux ou non, l’être humain ne peut s’empêcher de se demander un jour ce qu’il y aura après la vie. C’est donc un sujet intéressant pour un film de science-fiction, avec ici un scientifique qui affirme savoir ce qu’il se passera pour tous. Cela occasionne des comportements extrêmes, avec des suicides en masse (dont un en direct lors de l’interview du scientifique) et des gens qui vont être détruits par cette découverte. Le monde change radicalement, cette innocence présente en chaque humain disparaît et on ne peut plus « croire » : la réalité s’impose. C’est cette réalité fantasmée qu’explore ici le réalisateur américain. C’est souvent la peur de l’inconnue qui limite la prise de décision, alors lorsque cette barrière saute pour ce qui concerne la mort, on voit des comportements nouveaux et des logiques nouvelles qui s’imposent à des êtres qui ont vécu de longues années avec la croyance qu’il était impossible de savoir ce qu’il y a après la mort. Mais le film va conserver ce mystère aussi longtemps que possible, s’intéressant plus à la réaction de ses personnages qu’à la découverte en elle-même.

Cependant The Discovery manque un peu le coche : malgré des bases très solides et un thème intrigant, le film s’égare peu à peu et passe à côté des enjeux que représentent cette idée d’une vie après la mort. Parler des nombreux suicides qu’une telle révélation entraînerait était intéressant, mais passé ces quelques minutes on passe dans un schéma classique où les protagonistes cherchent à confirmer la théorie du scientifique, jusqu’à un dénouement décevant. Malgré la volonté d’explorer les sentiments et réactions des humains après une telle découverte, le film se perd rapidement dans un mélodrame de science-fiction pas très convaincante, d’autant plus que le couple principal Rooney Mara-Jason Segel ne fonctionne pas très bien, on a du mal à croire à leur histoire tant il manque d’alchimie entre les deux.

Off World Will

Pourtant, le film reste plutôt sympathique : on peut lui reconnaître cette volonté d’explorer un sujet assez peu commun, et une réalisation assez qualitative qui parvient à mettre en valeur les aspects importants de la réflexion en introduction. Ce qui lui fait le plus défaut, c’est l’implication des acteurs et le tournant que prend le film passé la découverte. L’impression finale est que peut-être, les différents protagonistes entourant la création de ce film n’ont pas cru jusqu’au bout à leur idée, comme s’il était nécessaire de s’orienter vers un drame assez classique pour capter le spectateur jusqu’au bout.

C’est un sentiment de gâchis qui domine au terme du visionnage. Malgré de bonnes idées, une réalisation et une mise en scène des plus correctes, The Discovery finit par devenir un de ces drames un peu prévisibles et pas vraiment captivants qui se multiplient dans le catalogue de films produits et/ou distribués par Netflix. C’est une bonne idée qui tombe à plat, mais qui remplit tout de même son rôle de divertissement. Sans être exceptionnel, The Discovery n’est pas non plus si mauvais. Juste dispensable, parce qu’il lui manque cette petite étincelle qui distingue les bons films des autres.

Publicités

Donner votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s