The K2, jeux de pouvoirs entre dominants

Ceux qui suivent ce blog connaissent mon intérêt pour les dramas sud-coréens à l’histoire bien ficelée, une denrée souvent rare, d’autant plus lorsque l’on souhaite y trouver un peu d’action et pas trop de romance qui fait pleurer la ménagère. The K2 fait partie de ces exceptions qui méritent le coup d’œil, que l’on aime ou pas le genre.

Kim Je Ha (Ji Chang Wook) est un ancien mercenaire embauché dans l’équipe de sécurité de Choi Yoo Jin (Song Yoon A), héritière d’un conglomérat et femme d’un candidat à la présidentielle sud-coréenne. Avec son nom de code « K2 », le garde du corps doit protéger Choi Yoo Jin et la jeune Ko Anna (Yoona), fille cachée du candidat à la présidentielle qui vit recluse depuis des années. Alors que les coups bas s’enchaînent dans la course au pouvoir, K2 se retrouve au centre des intrigues tandis qu’il semble vouloir se venger d’un événement survenu quelques années plus tôt lorsqu’il était encore mercenaire.

TheK2Critique (3).jpg

Mirror Mirror

Si en apparence The K2 n’apporte pas grand chose au genre en proposant une histoire de conspirations et de lutte entre très riches familles de chaebol, il tire son épingle du jeu en travaillant particulièrement l’antagoniste principal : Choi Yoo Jin. Une femme assoiffée de pouvoir au premier abord mais qui se révèle plus intéressante que ça. Aidée par son « miroir », une intelligence artificielle qui concentre toutes sortes de données importantes sur les grands dirigeants de Corée du Sud, elle utilise les informations à sa disposition pour aider son mari à accéder au pouvoir politique, mais surtout à se défaire de ses concurrents. D’apparence sans cœur, pleine de haine contre Ko Anna et méfiante à l’égard de ceux qui l’entourent, elle est extrêmement attachante, l’actrice Song Yoon A porte ainsi le drama à elle seule. Elle est tout de même bien aidée par Ji Chang Wook (qu’on a déjà aperçu dans le sympathique Healer), l’interprète du garde du corps, héros au passé compliqué qui va se prendre d’affection pour elle, mais également et surtout pour Ko Anna. Cette dernière (jouée par l’idole K-Pop Yoona) avait un certain potentiel, mais se révèle finalement comme un simple personnage de demoiselle en détresse particulièrement mal interprétée par une idole qui devrait se cantonner à la chanson plutôt que de nous faire subir son incompétence sur le petit écran.

Au-delà de ses personnages, on peut saluer le travail du réalisateur Kwak Jung Hwan, plein de bonnes idées lorsqu’il s’agit de filmer les scènes d’action, avec l’aide d’une bande son qui fait aisément partie des meilleures qui m’ait été donné d’entendre dans une série coréenne. Qu’il s’agisse des chansons des génériques ou des musiques orchestrales en cours d’épisodes, elles sont toujours excellentes.
Après il ne faut pas non plus se leurrer, doté de grandes qualités scénaristiques et de scènes d’action chorégraphiées avec brio, The K2 tombe tout de même dans les travers des dramas coréens avec quelques scènes de romance à rallonge, et une succession de conspirations entre riches qui peuvent vite perdre le spectateur s’il a le malheur de ne pas être attentif quelques minutes. Pourtant j’ai eu envie d’aller au bout sans jamais vraiment m’ennuyer (chose plutôt rare ces dernières années avec les séries venues de Corée) grâce aux personnages principaux qui, en dehors de l’insupportable Ko Anna (Yoona), sont très attachants.

The Witch and the Girl

En fin de compte on pourrait comparer l’intrigue de The K2 à celle de Blanche-Neige. Choi Yoo Jin et son « Miroir » tentent de faire barrage à la belle Ko Anna, qui est l’objet de tous les désirs, alors que la riche manipulatrice est détestée par son entourage. Conte moderne, action, intrigues politiques et économiques, The K2 concentre plein de choses pour le meilleur et se révèle comme une des excellentes surprises de l’année.

Une nouvelle fois la chaîne de télévision coréenne tvN propose un excellent drama d’action, malgré ses défauts inhérents au genre, et s’impose de plus en plus comme une référence pour les amateurs de dramas coréens. The K2 nous raconte en 16 épisodes une histoire particulièrement touchante grâce au personnage interprété par la fabuleuse Song Yoon A qui ne pourra que séduire les amateurs du genre, voire même initier ceux qui n’ont jamais vu un drama de leur vie. Si je dois conseiller une série coréenne cette année, ce serait celle-ci.

Publicités

4 réflexions sur “The K2, jeux de pouvoirs entre dominants

  1. « Cette dernière (jouée par l’idole K-Pop Yoona) avait un certain potentiel, mais se révèle finalement comme un simple personnage de demoiselle en détresse particulièrement mal interprétée par une idole qui devrait se cantonner à la chanson plutôt que de nous faire subir son incompétence sur le petit écran. »

    Sans pitié, tu es. XD

    J'aime

    1. Le pire c’est que j’aime bien Yoona. Enfin, je l’aimais bien à l’époque où la musique de SNSD me parlait encore.
      Mais à un moment faut arrêter le massacre, elle ne sait pas jouer c’est absolument terrible, elle n’a pas progressé depuis Cinderella Man il y a… 7 ans.

      Aimé par 1 personne

      1. mais le truc avec Yoona, c’est… a-t-elle envie d’être actrice? Je comprends que plein d’idols commencent par idols parce que c’est une passerelle vers le monde des dramas et du cinéma. Mais genre, tu sens qu’ils ont envie de jouer, que c’est ce qui leur plaît vraiment… Mais c’est frustrant quand tu ne sens pas que l’idol ne se sent pas investie dans le métier d’acteur.trice mais continue de décrocher des premiers rôles alors que d’autres galèrent à se faire connaître.

        J'aime

  2. J’en ai pas la moindre idée. Dans l’absolu elle est bankable, potentiellement imposée au réalisateur (enfin j’espère, sinon faut changer de métier) donc personne ira la critiquer. Ca attire probablement des spectateurs même si elle est nulle.
    Ce qui est dommage pour elle c’est qu’elle vieillit, son groupe finira par se séparer et quand elle n’aura plus la même popularité et/ou le soutien de son agence, elle regrettera de ne pas avoir travaillé pour s’améliorer. Actuellement elle décroche des rôles grâce à sa popularité et l’influence de SM, mais dans quelques années…

    J'aime

Donner votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s