Jojo Rabbit, les petits témoins de la guerre

Taika Waititi dans la peau de Hitler dans son dernier film en date, voilà une idée qui faisait sourire à son annonce. Derrière la moustache du cinéaste néo-zélandais se cache surtout une proposition d’une tendresse folle. Dans les yeux d’enfants endoctrinés dans les Jeunesses hitlériennes, on redécouvre la Seconde Guerre mondiale avec une innocence d’une violence terrible.

Continuer de lire « Jojo Rabbit, les petits témoins de la guerre »

Irresponsable – Saison 3, celui qui voulait grandir

Irresponsable tire sa révérence. Série estampillée OCS créée par la fratrie Camille et Frédéric Rosset, elle nous racontait les aventures d’un trentenaire loser qui apprend soudainement l’existence de son fils, déjà sur la fin de l’adolescence. J’en parlais il y a trois ans au début de la série (Irresponsable – Saison 1, la maturité à retardement), mais la série a su évoluer et se conclure d’une si belle manière qu’il aurait été dommage de ne pas en dire quelques derniers mots.

Continuer de lire « Irresponsable – Saison 3, celui qui voulait grandir »

Parasite, un mélange des genres sur fond de lutte des classes

Longtemps cantonné au succès d’estime, porté par ses amateurs, le cinéma coréen s’est enfin vu décerner sa première Palme d’Or à Cannes, cette année. Parasite de Bong Joon Ho a parait-il convaincu le jury présidé par Iñárritu, à l’unanimité, et son arrivée en salles peu de temps après son sacre donne l’occasion de découvrir une oeuvre aussi mystérieuse que séduisante.

Continuer de lire « Parasite, un mélange des genres sur fond de lutte des classes »

Unicorn Store, la licorne du bonheur

Diffusé il y a bien longtemps au festival du film de Toronto (en 2017), Unicorn Store est un film produit et réalisé par Brie Larson. Forte de son succès ces dernières semaines avec Captain Marvel, elle trouve enfin un diffuseur du côté de Netflix, qui profite de l’ambiance actuelle pour sortir un film qu’on ne croyait plus voir arriver un jour.

Continuer de lire « Unicorn Store, la licorne du bonheur »

Nicky Larson et le Parfum de Cupidon, le détective qui ne craint personne

L’idée d’une adaptation du manga Nicky Larson (City Hunter) au grand écran par Philippe Lacheau et sa bande a fait grand bruit lors de son annonce il y a deux ans. Craintes d’un film calqué sur la précédente production de la bande, crainte des fans de voir les souvenirs du manga de leur enfance être malmenés… L’exercice est périlleux et c’est bien ce qui m’a intrigué en allant voir Nicky Larson et le Parfum de Cupidon au-delà d’une certaine affection pour un dessin animé qui a accompagné mon enfance.

Continuer de lire « Nicky Larson et le Parfum de Cupidon, le détective qui ne craint personne »