Article mis en avant

Rick & Morty – Tome 3, c’est un oiseau ! C’est un avion ! Non… C’est Morty !

Nous découvrions en début d’année le lancement en France de la série de comics Rick & Morty, adaptée de la série télévisée. Prenant place dans une dimension différente au dessin animé, les comics nous emmènent dans des aventures inédites. A l’image de ce troisième tome qui relance l’intrigue après la saga de Evil Morty. C’est aujourd’hui le troisième tome, publié par les éditions Hi Comics, qui nous parvient.

Continuer de lire « Rick & Morty – Tome 3, c’est un oiseau ! C’est un avion ! Non… C’est Morty ! »

Publicités

Brigands & Dragons – Tome 1, ruée vers l’or et fantasy

Crée par Sebastian Girner et Galaad, Brigands & Dragons (Scales & Scoundrels en VO) est une nouvelle série de comics qui paraît ce mois-ci France aux éditions Hi Comics. Fantasy accessible mais riche en subtilités, c’est une œuvre séduisante et rafraîchissante que l’on découvre avec un grand plaisir.

Continuer de lire « Brigands & Dragons – Tome 1, ruée vers l’or et fantasy »

Invisible Republic – Tome 2, le temps des révélations

Série de comics de science-fiction créé par Corinna Bechko et Gabriel Hardman, Invisible Republic nous revient après un premier tome très prometteur. Cette histoire de reporter en quête de révélations nous emmène vers une dure réalité, celle de la violence et de la survie. Une suite intéressante et disponible depuis peu aux éditions Hi Comics.

Continuer de lire « Invisible Republic – Tome 2, le temps des révélations »

La trilogie Black Summer – No Hero – Supergod, l’héroïsme remis en cause

Le 25 avril dernier sortait en France la trilogie Black Summer – No Hero – Supergod de Warren Ellis aux éditions Hi Comics. L’auteur anglais livre avec ces trois récits des comics amère sur le super-héroïsme et ses conséquences. Loin des icônes de Marvel et DC, Warren Ellis raconte des héros quelconques, tantôt avides de pouvoir, tantôt prêts à tout sacrifier pour un peu de reconnaissance.

Continuer de lire « La trilogie Black Summer – No Hero – Supergod, l’héroïsme remis en cause »