Un jeu, une histoire #3 : Sayonara Wild Hearts, le concept de l’album pop interactif

Au petit jeu des trouvailles et de la recherche de concepts uniques qui anime tant bien que mal la chronique « Un jeu, une histoire », je me suis retrouvé face à Sayonara Wild Hearts. Après la révolution du gameplay de Max Payne et l’apport du témoignage dans Enterre-moi, mon amour, il est grand temps de s’intéresser à un nouveau concept : celui d’un album de musique pop devenu jeu vidéo. Musique ou jeu, les développeurs indépendants suédois de Simogo ont eu bien du mal à faire un choix, mais une chose est sûre : c’est une pépite, et il est sorti sur à peu près tout ce qui permet de jouer (consoles, ordinateur, smartphone.)

Lire la suite « Un jeu, une histoire #3 : Sayonara Wild Hearts, le concept de l’album pop interactif »

Batman – The Telltale Series, l’avènement du Pingouin

Les jeux vidéo adaptés de Batman sont très nombreux et à la qualité variable. Toutefois depuis quelques années la plupart des jeux estampillé Chevalier Noir ont connu un succès critique : la série des Arkham chez Rocksteady, les Lego Batman… Le développeur Telltale Games, habitué des jeux dits « narratifs » s’est essayé à l’exercice et propose sa vision du justicier de Gotham City avec Batman – The Telltale Series.

Lire la suite « Batman – The Telltale Series, l’avènement du Pingouin »

The Deadly Tower of Monsters, quand le jeu vidéo rend hommage aux séries B

Disponible sur le Playstation Plus en novembre 2016 (et également sur Steam), The Deadly Tower of Monsters est un jeu vidéo développé par ACE Team et édité par Atlus. Sous ses airs de shoot’em up de science-fiction se cache un jeu plein d’humour qui reprend les codes des séries B.

Lire la suite « The Deadly Tower of Monsters, quand le jeu vidéo rend hommage aux séries B »

Mafia III, une ambiance et des ratés

Mafia III est le nouvel opus de la série de jeu vidéo éditée par 2K Games. Cette fois-ci développé par les américains de Hangar 13, le GTA-like prend un peu de distance avec ses prédécesseurs puisque l’on incarne non pas un membre de la mafia italienne mais un vétéran noir de la guerre du Vietnam, dans un contexte de ségrégation raciale.

Lire la suite « Mafia III, une ambiance et des ratés »